FAQ

Foire aux questions (F.A.Q.):

1. Qu’est-ce que l’organisme Séjour Santé Enfants Tchernobyl?

Séjour Santé Enfants Tchernobyl (SSET), créé en 2001, est un organisme à but non-lucratif qui vient en aide à des enfants, victimes des radiations qui persistent encore aujourd’hui dans leur pays, le Belarus.  Elle organise des séjours santé pour ces enfants qui sont accueillis dans des familles québécoises à chaque été.

Séjour Santé Enfants Tchernobyl (SSET) est également reconnu comme organisme de bienfaisance, par l’Agence du Revenu du Canada, pouvant ainsi émettre des reçus pour dons de charité.

2. D’où proviennent les enfants?

Les enfants proviennent de la province (oblast) de Moguilev où SSET concentre son aide.  Ils proviennent entre autres et plus particulièrement des villages de Chaussy (env. 10 000 habitants) et Bikhov (env. 20 000 habitants), qui sont situés à une quarantaine de km respectivement à l’est et au sud de Moguilev, capitale provinciale.

3. Quelle est la durée du séjour?

Les enfants séjournent au Québec pour une période généralement de 7 à 8 semaines, durant les mois de juin à août.

4. Combien en coûte-t-il pour accueillir un enfant?

Il en coûte environ 1900$ aux familles pour accueillir un enfant. Ce montant représente les frais de transport des enfants jusqu’au Québec, ainsi que les frais de transport des accompagnateurs répartis entre les familles d’accueil.

Des accompagnateurs adultes escortent les enfants et sont responsables de leur sécurité durant le voyage. Les accompagnateurs sont aussi parrainés par les familles d’accueil et, durant leur séjour au Québec, ils assurent les services d’interprétation et de soutien aux familles d’accueil. Le ratio est de 12 enfants pour chaque accompagnateur.

5. Est-ce dangereux pour notre santé?

Malgré la radiation accumulée dans le système des enfants, ils ne présentent aucune menace à la santé des autres personnes. Voir un article récent répondant à la question « La radioactivité, c’est contagieux?« . Les familles hôtes peuvent se rendre compte que leur invité se fatigue plus rapidement que les enfants d’ici.